Petite fille fleur
Ce matin c’est décidé, je m’en vais,
Sans même savoir en fait où j’irai,
J’ai appelé mon ami Mr le vent,
Je dis Mr, parce qu’il est grand,
Lui précisant très vite : emmène moi,
Dans mon petit pays juste à moi,
Il est, vous le savez, mon compagnon,
Déjà, nous sommes dans l’horizon,
Je garde toujours la clé sur mon cœur,
De cet  endroit, rempli de bonheur,
Doucement , je suis fragile, le vent me dépose,
A ces yeux, je suis semblable à une rose,
Mais le but n’est pas de parler de moi,
Il est l’heure de rêver, écoutez moi,
Mon cœur ivre de liberté aimée,
Devinez quoi?je viens de rencontrer,
La plus belles des petites filles fleurs,
Je comprends qu’elle se nomme Bonheur,
Ce pays est vraiment très magique,
Je me frotte les yeux sans critique,
La petite fille fleur devient tour à tour,
Chaque fleur, s’habillant avec amour,
Elle se meut avec grande aisance,
Me demandant ce que j’en pense?
Un court instant, apparaît son visage,
Elle n’a pas du tout la trace de l’âge,
Elle danse comme un rat d’opéra,
Me dit qu’elle sera toujours là,
Une pauvre larme coule sur sa joue,
Oh sans nom, je la baptise Filou,
Pour moi, elle se transforme encore,
A cause d’elle, mon cœur cogne fort,
Elle me demande une simple prière,
Emmène moi chez toi, sur terre,
Fais moi ce cadeau, ce petit plaisir,
Jamais non, je ne pourrai mourir,
Tout doucement avec mon grand ami,
Dans mon cœur, je l’ai mise à l’abri,
Pour elle, mon cœur est une toile,
Pour moi, elle est fille fleur étoile,
Riche du plus grand des trésors,
Il faut revenir à présent à bon port,
Au travers de mes mots en couleurs,
Je vous offre ma petite fille fleur.
©Michèle R.