Tu as consolé mes peines
Avec tendresse,
Tu es celle que j'ai aimée
Comme une princesse

Ton coeur fait partie du mien
Et ton visage était plein de tendresse
Je ne veux pas te faire de mal,
Toi qui étais si douce et agile.
Qu'es-tu devenue ?

Tu étais la fée de la cuisine
Avec tes tartes et beignets
Tes petits plats
Et ton chocolat!

Tu apportais la joie
À tous ceux qui te voyaient
Un grand bonheur
Irradiait ton coeur...
Qu'es-tu devenue ?

Maman bonheur
Maman douceur
Maman pour la vie

Je t'aime maman
malgré la tempête
et les tourments.

© Louise 1999 

barre



barre
© Marie-lune
Tous droits réservés 2011