Lilacs


Divider


Le lilas

Dans toutes ses suaves couleurs, le lilas commence par conseiller l'espérance. Jaune, il manifeste une certaine inquiétude. Rosé, il exprime quelque vanité. Blanc, il invite sans détour: « aimons-nous », et félicite la personne qui le reçoit pour sa jeunesse d'esprit. Cérémonieux, il ajoute: « à quand nos fiançailles? ». Mauve, il confirme: « je crois en vous et je vous aime ». Et constate « qu'il est doux d'être aimé». Enfin, lorsque l'amour s'est enfui, il chante l'amitié. C'est enfui, il chante l'amitié. C'est un sage. Alors on l'aime et on le chante:

« Dans le jardin d'mon père

Les lilas sont fleuris

Tous les oiseaux du monde

Viennent-ti faire leur nid. »

Son nom provient du persan lilag car la fleur en grappes a beaucoup voyagé au cours des siècles. Avec la tulipe, le lilas fait partie des cadeaux de Soliman 11 de Constantinople aux ambassadeurs européens. Dès son arrivée sous nos cieux, encore sauvage, il connaît un grand succès. Son arôme musqué très particulier entre dans la composition de nombreux parfums.

Il embaume, disaient les romantiques, comme le souffle d'Éros. Tout un programme. Il accompagne de ses effluves les émois de la Belle Époque et, sous l'édredon, les bourgeoises de Labiche tandis que leurs amants s'aspergent de Cuir de Russie. Dans les guinguettes de Robinson, aujourd'hui encore, les couples s'enlacent et tournoient sur l'étourdissante Valse des Lilas d'Eddy Marnay.

Syringa « Fiançailles en vue ! »

Source: Textes de Nicole Parrot

La Maison Rustique: Flammarion  


Divider


Logo


Back