LE CHOIX D’UN ROSIER

« Ce qui fait la beauté d’une rose ce n’est pas d’abord la forme de sa fleur ni sa couleur mais l’emplacement où elle fleurit ». 

Lorsque l’on rêve de  se procurer un rosier,  on pense spontanément à une couleur, à un parfum ou encore à une  rose qui a une  forme particulière, mais avant de choisir et d’acheter un rosier il est  important de réfléchir sur le rôle que l’on réserve à ce rosier. 

Que ce soit pour  créer un massif de couleurs,  ou encore mettre en valeur  une clôture de perche, des dalles d’un  patio  ou,  simplement  cultiver un spécimen,  on trouve aujourd’hui sur le marché tous les types de  rosiers qui se prêtent  à  nos réalisations.

C’est  à titre de jardinière  amateure  et  passionnée pour la culture des  roses que j’ai accepté   l’invitation de   Florelou   : écrire  une chronique sur un des thèmes  favoris  du public : le choix  d’un rosier .

Le sujet est vaste   aussi dans cette chronique nous nous limiterons au choix d’un rosier adapté aux PETITS ESPACES

La plupart des   rosiers  suggérés  dans ce texte   sont des  rosiers que je cultive  dans mon jardin  ou que j’ai déjà cultivés ; les autres ont été sélectionnés   à partir d’une liste suggérée par la Société Canadienne des Roses.  (voir lien en bas de page). La tolérance aux maladies et au froid hivernal  sont  deux critères  que j’ai retenus pour la  sélection  de l’ensemble des  rosiers  listés dans cette chronique,   J’ai également tenu compte  des  spécimens habituellement disponibles dans nos pépinières locales ou  de ceux que l’on peut se procurer par commandes postales chez des producteurs renommés.

POUR GARNIR LES TERRASSES, PATIOS, ROCAILLES, PANIERS SUSPENDUS,

Les minifloras appelés aussi patio roses,  certains rosiers  miniatures,  les polyanthas sont des candidats de premier choix. Des variétés de floribondas  compacts peuvent aussi convenir tout dépend de la dimension du rosier.  En général les rosiers miniatures  ont l’avantage  d’être  plus tolérants aux maladies et au froid que les hybrides de thé  mais certains, demandent quand même une protection hivernale. . Voici mes suggestions pour  des rosiers ayant la dimension requise  pour les utilisations précitées.

- SWEET CHARIOT,  rosier miniature aux nombreuses fleurs doubles  de couleur  lavande   fleurit  à répétition  de juin  jusqu’au gel.  Ce rosier très parfumé  possède de  longues tiges qui  tombent en cascade et,  en font un candidat idéal pour les paniers suspendus.

Certains diront que sa fleur  n’a pas l’air d’une « vraie rose »  mais c’est justement sa fleur

qui le lie à la  grande famille des Rosacées...  comme quoi  les roses  n’ont pas toutes la forme de la rose du fleuriste. Sa dimension à maturité est d’environ 32 cm de hauteur et  62 cm   de largeur.

- GOURMET POPCORN,  un rosier miniature  aux fleurs simples  blanches et au coeur jaune.  Très joli  en bordure d’une plate bande et associé à des plants de lavande ou d’autres vivaces  ou annuelles de  couleurs bleues.   Arrivé à maturité  il a  atteint  dans mon jardin 18 pouces  de hauteur et environ 14 pouces de largeur.

-  THE FAIRY,  un classique de nos jardins. Ce rosier aux fleurs multiples regroupées  sur une même tige  a un  port compact et fleurit sans interruptions  pendant tout l’été.  Il  a tout pour séduire  le jardinier qui veut apprivoiser lentement la culture des roses, THE FAIRY  dégage un léger parfum tolère bien les maladies  et est rustique en zone 5.  Convient bien  pour plusieurs usages : excellent couvre sol,  on l’utilise aussi pour  les jardinières, les terrasses, en bordure des plates bandes,  sur des talus ou pour palisser une clôture. 

Il atteint une hauteur d’environ 60 cm et s’étale sur une surface de 1, 50 m.

- Voici des noms de rosiers miniatures parmi les plus accessibles sur le marché canadien.

Ces rosiers sont les plus faciles à cultiver en  bacs.

STARINA -  CUP CAKE -    MAGIC CARROUSEL -  CHILD’S  PLAY-  CHINA DOLL ,  ORANGE SUNBLAZE -  CAL POLY -  BABY GRAND -  SANTA CLAUSS -  STARLA,  MINNI PEARL -   RISE “ N”  SHINE   

BABY GRAND

 

  POUR LES PETITS JARDINS, COUVRE SOLS,  HAIES BASSES

Les rosiers polyanthas,  floribondas,  certains miniatures et même les rosiers arbustifs modernes ou anciens, peuvent servir à orner les petits jardins et à former des haies basses en autant qu’ils restent compacts

Les variétés dont la dimension en hauteur se situe entre  60 cm  et  1 mètre sont suggérées pour créer des haies basses ou aménager de petites plates bandes.

- FLOWER CARPET : Il existe plusieurs cultivars dans des teintes différentes de rouge, rose foncé, rose pâle, blanc et jaune.   Un rosier vigoureux peu odorant  mais toujours en fleurs.

Flower carpet est  un excellent couvre sol  il est aussi très joli planté en massif dans les petites  plates bandes.

Il atteint à maturité une hauteur de 40 à 70 cm de hauteur et 1 m à 1,50 m. en largeur.

- ROYAL  EDWARD.  Il a toutes les qualités pour  satisfaire le jardinier paresseux.

. Résistant aux maladies et aux insectes  ce cultivar  rose aux fleurs semi doubles fleurit  tout l’été de juin jusqu’au premier gel de novembre.  Il atteint 60 centimètres de hauteur et autant en largeur un  spécimen de choix pour les petits jardins, les bacs,  les rocailles, les haies basses.

- BALLERINA :  Un hybride musqué que l’on peut planter dans un site semi-ombragé  4 heures de soleil suffisent pour faire fleurir ce rosier  au port compact,   aux fleurs simples teintées de  deux tons de rose et de blanc. Ce rosier tolérant aux maladies, fleurit  continuellement tout l’été.  Excellent pour planter comme spécimen  en isolé, dans une plate bande mixte avec des vivaces, Convient aussi aux petits jardins.

Hauteur : 1 m.  et  même dimension en largeur.

- WINNIPEG PARK.   Ce rosier de la série Parkland  produit par Agriculture Canada  est un de mes préférés.

Ce rosier produit successivement des roses rouge semi doubles  et à l’automne son feuillage devient rouge et vert.  À maturité ce rosier atteint   en moyenne une hauteur d’environ  0,4 à 0,7 m et s’étale sur une longueur de 0,3 à 0.7 de largeur.  (1)   Excellent en isolé  ou dans une plate bande avec d’autres arbustes et vivaces.  Ce rosier réputé pour sa grande rusticité peut tolérer en moyenne  jusqu’à – 40 C.

- FAIR BIANCA.  Ce rosier anglais de David Austin fera la joie des jardiniers  pour sa floraison continue durant tout l’été et son parfum de musc. Son port compact  lui permet de bien s’intégrer  dans une plate bande étroite du jardin.  Chez moi sa hauteur après 3 ans a  atteint environ 75 cm   et autant en largeur.

- THE PILGRIM.  Un des rares rosiers anglais qui se contente de fleurir  une fois au printemps, mais quelle floraison spectaculaire !!  Ce rosier jaune à fleurs doubles  et au port compact  mesure dans mon jardin environ 70 cm de hauteur  et autant en largeur.

Accompagné de vivaces ce spécimen accroche le regard de l’invité au jardin...

 THE PILGRIM.

L’énumération de plusieurs autres spécimens  pourrait occuper encore beaucoup d’espace  dans cette chronique mais je m’arrêterai ici  laissant à chacun  le plaisir de découvrir le rosier qui lui convient.

Pour voir des photos des roses  mentionnées dans cet article voici des liens utiles :

 

http://forum.aceboard.net/index.php?login=6802  Cliquer section ROSIERS.

 

http://www.helpmefind.com/sites/rrr/rosetest.html

 

http://www.mirror.org/groups/crs/

 

 Dans  Hortiplex  écrire dans l’espace réservé à cette fin le nom du rosier.

 

http://hortiplex.gardenweb.com/plants/ 

 

 

©Michelle Sauvé,  Longueuil,

Membre de la Société des roses du Québec.

Membre du Rosebank Letter.

1 avril, 2003

© Florelou

© Florelou & Michelle Sauvé