Le bouturage

Plusieurs plantes annuelles peuvent être bouturées afin de produire d’autres plants pour le jardin.

C’est le cas des géraniums, impatientes, fuchsias, hibiscus et bien d’autres.

Matériel requis :

Ciseaux ou sécateur

Alcool à friction

Pots

Terreau à semis

Hormones d’enracinement

Sac en plastique transparent

Tout d’abord on désinfecte l’outil que l’on va utiliser pour couper et on recommencera cette opération à chaque nouvelle plante sur laquelle on prélève nos boutures, afin d’éviter la propagation des maladies.

On humidifie le terreau avec lequel on rempli nos pots.

On coupe une tige comportant environ 3 nœuds. On enlève toutes ces feuilles sauf une ou deux, si les feuilles sont très grandes on en coupe la moitié.

Une tige comportant 3 nœuds

Ensuite on « sauce » l’extrémité de la tige de la bouture dans l’hormone d’enracinement. Important, on donne une petite «pichenotte » sur la tige afin de faire tomber le surplus de poudre.

 

Voici comment faire pour l'hormone d'enracinement

Puis on enfonce doucement la tige dans le terreau humide. Dans le cas de plantes à tige fragile comme les impatientes je fais un petit trou dans le terreau avec un crayon, afin d’éviter de briser la tige en l’enfonçant.

 

Bouture de géranium

On dépose le tout dans un sac de plastique transparent (si on a des « cloches à gâteau » en plastique comme celles des gâteaux vendus dans les super marchés  c’est parfait!), on ne ferme pas complètement. On veut garder l’humidité, bien sûr, mais il est correct de laisser circuler un peu d’air. Dans le cas du géranium par exemple il faut faire attention de laisser l’air circuler car il y a  risque de pourrissement.  

Un sac de plastique transparent 

Généralement il faut minimum trois semaines avant que des boutures produisent des racines, mais il est prudent de vérifier à toutes les semaines. On sait que la bouture a des racines quand on observe une croissance des feuilles ou encore, l’apparition de nouvelles feuilles.

À ce moment on sort les boutures du sac et on les traite alors comme nos jeunes plants obtenus par semis. On fertilise à tous les deux arrosages. Quand les boutures ont deux nouvelles feuilles on les pince afin de provoquer une ramification du plant. (Voir photo dans entretien des semis)

Le temps nécessaire à la production de racines varie d’une plante à l’autre, les géraniums et les fuchsias en font en deux à trois semaines alors que d’autres prennent jusqu’à 6 semaines et plus.

Si la plante que vous souhaitez bouturer manque un peu de pep et d’énergie, vous pouvez commencer par lui faire de bons arrosages additionnés de fertilisant, et attendre deux semaines avant de faire les boutures. Tant qu’à fertiliser, fertilisez dès maintenant toutes vos plantes, à chaque arrosage et pincez-leur la tête, elles n’en seront que plus denses et belles!

 

Bonne chance et belles boutures!

 

© Florelou & Pavot