titre

 

Les palmiers évoquent les tropiques, donc la chaleur, les voyages, les vacances et l'exotisme. Voilà sans doute les raisons pour lesquelles ce sont des plantes très recherchées. Et ce n'est pas parce que les attentes des jardiniers dépassent souvent leurs performances qu'il faut les voir comme des fauteurs de troubles. Un peu d'attention peut quelquefois raviver leur puissance de séduction.

EXIGENCES: CHACUN POUR SOI.
Les palmiers ont des exigences qui varient beaucoup d'une espèce à l'autre. Certains poussent naturellement dans des endroits humides, d'autres se plaisent dans des sols plutôt arides. Tous adorent le soleil mais selon une intensité variable et , à l'intérieur, quelques uns arrivent à bien se comporter dans des conditions lumineuses déficientes.

PARASITES GOURMANDS
Un point commun à la plupart des espèces: quand un insecte se promène dans les environs, elles l'attrapent et c'est le début d'une longue bataille. Voilà l'une des raisons qui justifient de ne pas sortir les palmiers dehors pendant l'été. Le retour à la maison serait en effet très pénible, pour la plante et pour le jardinier. D'ailleurs, quand un palmier est infesté, il est préférable de le détruire plutôt que de s'acharner contre des insectes avides de leur sève qui, à cause d'une certaine accoutumance aux produits, ne sont pas prêts à abandonner leur proie au moindre jet d'insecticide.

TÊTES SENSIBLES
Les palmiers ne repoussent pas quand on leur coupe la tête. La taille est donc un mot qui figure pas dans leur vocabulaire. Lorsqu'un pauvre malheureux palmier touche le plafond - ce qui reste tout même très rare - le jardinier fait face aux choix suivants: le décapiter et risquer de le perdre à moyen terme, le donner à une serre qui pourra abriter ses élans vers le ciel, éliminer tout simplement ce spécimen trop vigoureux.

Voilà donc pourquoi , d'une part, il vaut mieux choisir un espèce à croissance lente quand on a un plafond bas et , d'autre part, remercier le ciel quand la croissance de la plante choisie ne dépasse pas 10 cm par année.

Source: Guide des plantes pour la maison  (p-283)
Auteur: Benoit Prieur
Éditions de l'Homme

Musique: Tous les palmiers



boutons



signature