titre

SIGNIFICATION DU NOM LATIN: Myosotis. Imprécise.

 

ESPÈCES ET VARIÉTÉS: L'espèce vivace est Myosotis scorpioides, autrefois appelée palustris (30 cm, bleu à coeur jaune). L'espèce bisannuelle est Myosotis sylvatica, autrefois appelée alpestris, dont il existe plusieurs variétés variant du bleu pâle au rose, en passant par le bleu foncé et le blanc. Les fleurs sont généralement plus grosses que celles de scorpioides, mais le plant est plus court; il monte à environ 15 à 20 cm. Les myosotis sont en réalité toutes des vivaces, mais on cultive certaines espèces comme des bisannuelles pour s'assurer que des plants fleuriront année après année.

 

ÉPOQUE DE FLORAISON: À partir de la mi-mai pouur sylvatica et au début de juin pour scorpioides.

 

FLORAISON: Prolongée. Multitude de petites fleurs qui, dans certains cas, forment un véritable nuage de couleur de printemps.

 

CULTURE: Facile

 

EXIGENCES: Bien que les myosotis poussent très bien en plein soleil, ils sont à leur meilleur dans les situations mi-ombragées, c'est-à-dire en bordure des sous-bois ou au pied des arbres, exposés vers l'est ou l'ouest. Les myosotis se contentent de sols relativement pauvres, mais ils préfèrent les sols riches et humides, en particulier scorpioides qui peut même s'aventurer dans les sols situés au bord de l'eau.

 

MULTIPLICATION: Par semis au printemps. Les myosotis produisent de grandes quantités de graines qui tombent au sol et germent presque aussitôt. Les laisser pousser ainsi est une façon de former rapidement des tapis denses.

 

PRÉCAUTIONS: Si l'on ne veut pas être envahi par les myosotis, il est préférable de couper les tiges florales dès que les graines commencent à se former.

 

UTILISATION AU JARDIN: On peut utiliser les myosotis à toutes les sauces, spécialement dans les jardins printaniers, au pied des arbustes comme les azalées, ou en association avec des tulipes et des narcisses. Parce qu'ils sont peu exigeants, ils conviennent aussi bien aux sols relativement secs de la rocaille qu'aux sols humide du bord de l'eau. On s'en sert également pour habiller le pied des arbres. On peut les associer aussi avec bonheur aux bisannuelles du genre digitale, cheiranthus, pensée, etc.

 

AUTRES UTILISATIONS: Le myosotis entre dans la confection des bouquets printaniers très légers. La variété Myosotis syvatica 'Royal Blue' est la plus recommandée pour cet usage.

 

Source: Guide des fleurs pour les jardins du Québec (p-272)
Auteur: Benoit Prieur
Éditions de l'Homme

Musique: Les myosotis

myosotis

 

 

 

bouton
Accueil
bouton
Menu

 

 


signature

barre