Le laurier

Le laurier-rose vivant à l'état sauvage dans le Bassin Méditerranéen et notamment en Corse, le laurier-rose (NERIUM OLEANDERO) est fréquemment cultivé pour la beauté de sa floraison dont la durée est remarquable.

Cet arbuste touffu, de 3 à 5 mètres de hauteur, possède des feuilles entières persistantes et en forme de lance, semblables à celles de l'Olivier, mais longues de 15 à 20 centimètres et larges de 2 à 3 centimètres. Opposées ou groupées par trois, très plates, ces feuilles, dont le pétiole est insignifiant, sont assez coriaces et adaptées à la sécheresse. En effet, si le Laurier-rose vient spontanément sur le bord des torrents et les petits cours d'eau, on le trouve aussi dans les <oueds> d'Afrique du nord, qui sont à sec une grande partie de l'année. Il existe des variétés à feuillage panaché.

Les fleurs à 5 pétales, ressemblant aux Pervenches (qui appartiennent à la même famille), sont roses à l'état naturel, mais peuvent être diversement colorées selon les variétés. De près de 4 centimètres de diamètre, ces fleurs sont groupées en cymes au sommet des rameaux. La couleur des pétales des variétés cultivées peut aller du blanc au jaune, du saumon à l'orange, au rose, au carmin et au rouge. Les fleurs de ces variétés sont parfois plus grandes (7centimètres de diamètre environ) et peuvent être panachées, demi-doubles et doubles.

Le Laurier-rose s'accommode de tous les terrains. Il fleurit à toutes expositions, même à l'ombre, et il ne craint pas les vents marins. Dans le Midi, il vit en pleine terre: il peut alors être planté en isolé, sur tige bosquets ou pour faire des haies. Il supporte bien la taille et les sujets âgés peuvent être fortement rabattus.

Dans les régions froides, comme le Nord, l'Est et le Centre, le Laurier-rose est cultivé en pots, en bacs, ou en caisses. Sorti en plein air durant l'été, il doit être hiverné en orangerie, ou sous tout autre abri non chauffé mais bien éclairé

Musique: Laurier de bois

laurier




bouton
Menu



signature