L'échinacée


SIGNIFICATION DU NOM LATIN: «La fleur à hérisson » Echinacea ou rudbeckie pourpre.


ESPÈCES ET VARIÉTÉS: Il existe plusieurs hybrides de Echinacea purpurea (rosé, 80 cm), dont un à fleurs blanches. Les autres sont plus ou moins roses, rouges ou violacés.


SIGNES PARTICULIERS : Plantes très vigoureuses, apparentées aux rudbeckies et aux marguerites, qui sont souvent visitées par les insectes.


ÉPOQUE DE FLORAISON: À partir du début de juillet.


FLORAISON: Fleurs au coeur hérissé et bombé, très spectaculaires. Floraison prolongée.


CULTURE: Facile


EXIGENCES; Tout sol profond, bien ameubli fait l'affaire. Si la plante manque de soleil, elle paraît chétive et fleurit mal.


MULTIPLICATION: Par division tôt au printemps ou après la floraison. Par semis tôt au printemps dans une plate-bande aménagée en pépinière.


PRÉCAUTIONS: Éliminer les fleurs fanées.


UTILISATION AU JARDIN: L'échinacée se place un peu partout en touffes d'environ l m de diamètre. Plutôt que d'avoir une touffe plus grosse, on multiplie le nombre de petites touffes en les disséminant dans l'aménagement. Comme les fleurs ont des lignes fortes et que leur reflet dans l'eau est magnifique, on peut planter l'échinacée au bord de l'eau à condition qu'elle n'ait pas les pieds trempés en permanence.


AUTRES UTILISATIONS: Pour attirer les papillons.

Source: Guide des fleurs pour les jardins du Québec (p-157)
Auteur: Benoit Prieur
Éditions: De l'Homme

Musique: Corn Poppy
Auteur: Yaskawa Toru

echinacee



bouton
Menu

 

signature