Les deux amis 
Assis sous un arbre aux branches dépouillées, 
Je viens de rencontrer entrain de discuter, 
La douce jeune fille aux cheveux bruns, 
Et son ami qui parle de son doux jardin. 
Tous deux savent qui c’est presque l‘ hiver, 
Que la nature pour un moment va se taire, 
Se préparant pour le prochain printemps, 
Cela en cachette de bien des gens. 
Le jardinier raconte à la jolie jeune fille, 
Que durant cet hiver il fera le tri des outils, 
Certains seront même à être remplacés, 
Car devenus vraiment vieux, trop usés. 
La jeune fille répond qu’elle aimerait, 
Un grand bouquet qui jamais ne s’userait, 
Elle aime tant les immenses fleurs, 
Celle qui lui rappelle le parfait bonheur. 
Le silence se fait leur humble complice, 
Ce qui rend l’instant plein de délice, 
Le jardinier doucement se lève, 
La visite aura t’elle été si brève? 
Non, le jardinier tend sa grande main, 
A la jeune fille qui se sent si bien, 
Les deux partent dans le cabanon, 
Ils ressortent, je suis en admiration. !!. 
La jeune fille porte une gerbe de fleurs, 
Sur son  frais visage se lit le bonheur, 
D’un tel cadeau venant du jardiner, 
Celui ci essuie une larme pour la remercier. 
Les deux amis lentement se séparent, 
Maintenant le jour se fait déjà tard, 
Chacun repart dans sa direction, 
Chacun devenant un point à l’horizon. 
©Michèle R. 
19/12/2000