Les cerisiers

Les bourgeons de mes cerisiers
Sont sortis par une belle journée.
Le vent effleure aussi le rosier,
Tous deux se préparent pour l’été.
Les petits oiseaux viennent sautiller,
Prennent leur essor pour s’envoler.

Le printemps s’éveille dans la nature,
Parfois, des orages très violents.
Les eaux sortent de leur lit si dur,
Dévastent et font pleurer les habitants.
Le soleil revient avec l’air pur,
Redonne joie, courage évidemment.

Mes cerisiers seront bientôt en fleurs,
Pour enfin devenir de belles cerises.
Recevoir l’été dans sa splendeur,
Goûter ce fruit, sentir cette brise.
Ce vent doux de juin à l’odeur,
De fêtes, d’événements, de surprises.

Juin, la fin de l’année scolaire,
Dont les enfants en vacances.
Profitent de la plage et du grand air,
Pendant que d’autres chantent, et dansent.
La liberté, de toutes manières,
C’est la vie pour eux, c’est la chance.

L’amour de la nature, des espaces,
La verdure et ses champs fleuris,
Nos montagnes ou les gens s’entassent,
Pour gravir et monter vers le ciel gris.
Comme les nuages, se ramassent,
L’espace d’un soir leurs yeux sont ravis.

Poème Inédit

Visitez son site

Jacqueline Savard. 

 

 




Retour aux poèmes



© Créations Marie-Lune pour Florelou
d'après une oeuvre de Don Li Leger

Tous droits réservés 2006