Au fond de toi
Tu cherches au plus profond de ton être,
Car tu ne veux surtout plus paraître,
Tu veux retrouver la petite fille,
Je suis sûre, celle qui a rie,
Te voilà en quête de tes souvenirs,
Je sais qu’ils vont doucement revenir,
Je t’en prie, ferme vite tes yeux,
Cueille l’instant qui peut être heureux,
Qui es tu? voilà la réelle question,
La réponse n’est pas dans l’horizon,
Entre au plus profond de toi,
Te souviens tu un peu d’autrefois ?
La petite fille pointe son nez,
Je te sens effectivement étonnée,
Laisse s’ouvrir la porte de ta vie, 

écoute ce qui est vraiment enfoui,
Les souvenirs ne sont pas douloureux,
Dans ton cœur il y a un coin de ciel bleu,
J’entends ton cœur qui cogne fort,
Tel un bateau, tu reviens au port,
De ton enfance, de l’adolescence,
A ce vide non comblé, immense,
Tu commences à entrevoir le jour,
Dans ta vie, il y a de l’amour,
Fais renaître la petite fille,
Avec ses chagrins, ses soucis,
Il risque d’y avoir des larmes,
Celles qui tant désarment,
Laisse les monter en surface,
Ce ne sera qu’un face à face,
En un éclair où deux, si tu le veux,
Tu retrouveras, un souvenir heureux,
Lâche enfin toute cette prise,
De la vie avec son emprise,
Là voilà, toi, la petite fille,
Celle qui juste pour toi, te sourie.
 
©Michèle R.