entete

(Salix integra 'Hakuro Nishiki')


ORIGINE DU NOM LATIN: ancien nom latin du saule.

ZONE: 2 à 4 selon la variété

ESPÈCES ET VARIÉTÉS:
Salix caprea, Salix intégra "Hakuro Nishiki", Salix repens, Salix "Siver Falls".

INTÉRÊT PARTICULIER:
Les saules arbustes sont très intéressants particulièrement pour leur feuillage très varié et très décoratif qui contraste élégamment avec les autres arbustes et les vivaces du décor.

COULEUR AUTOMNALE: jaune

EXPOSITION: plein soleil

SOL PRÉFÉRÉ:
Les saules poussent bien dans n'importe quel sol pourvu qu'il soit humide, même trempé.

MULTIPLICATION:
Le bouturage est très facile. En général, on prélève en plein été des bouture de 20 à 30 cm de longueur, mais on peut prélever des branches de près de deux ans qui peuvent avoir jusqu'à 3 m de longueur. Les boutures sont plantées dans une terre consistante qui doit rester bien humide et sont recouvertes d'un abri de verre ou des plastique, du moins pour les plus courtes.

POUR VOUS DISTINGUER:
On a réussi à enraciner des boutures en plantant des branches directement dans un fossé, dans un bassin ou même en les plaçant dans un seau d'eau.

TAILLE MINIMALE:
En général, les saules tolèrent bien les tailles répétées, mais la taille n'a pour but que de contrôler le développement vigoureux de cette sorte d'arbuste particulièrement appréciée par les jardiniers soucieux de performance.

ENNEMIS SPÉCIFIQUES:
Les saules sont parfois les hôtes bien involontaires de pucerons et de chenilles.

UTILISATION AU JARDIN:
Le saule rampant sert de couvre sol au pied d'arbustes ou des arbres au feuillage bien vert. Les espèces non pleureuse des grands arbustes servent à mettre de la variété dans le paysage ou bien à camoufler certaines vue indésirables, de mêmes qu'à garnir la base des grandes rocailles ou le pourtour des jardins d'eau, Ce sont également d'excellentes plantes pour créer des haies qui, de préférence, ne seront pas taillées selon une forme géométrique. On les laissera pousser librement. Les espèces pleureuses sont utilisées pour habiller les grosses pierres des rocailles, pour encadrer une cascade ou un ruisseau ou pour créer des tonnelles végétales.

 

Source: Guide des arbres et des plantes à feuillage décoratifs _ p-328

Auteur
: Benoit Prieur
Les Éditons de l'Homme



feuillage