entete

(Hibiscus syriacus)

SIGNIFICATION DU NOM LATIN:
Allusion à un oiseau, appelé ibis, de la famille de la cigogne, qui se nourrit sur la plante.

ZONE: 5

ESPÈCES ET VARIÉTÉS:
Hibiscus moscheutos (ketmie des marais, 1 m, grosses fleurs rouge), Hibiscus syriacus (ketmie de Syrie, 1,50 m, rose, bleu ou rouge selon la variété).

SIGNES PARTICULIERS:
Arbustes cousins des espèces tropicales, dont l'extrémité des tiges gèle souvent, même en zone 5.

ÉPOQUE DE LA FLORAISON: à partir de la fin de juillet.

FLORAISON:
Grandes fleurs en trompette d'où sortent les organes sexuels pour mieux s'offrir à la gourmandise des insectes et des oiseaux.

CULTURE: délicate.

EXIGENCES:
Les hibiscus poussent en plein soleil, dans un sol ordinaire mais bien drainé et bêché profondément au moment de la plantation. Tous les printemps, étendre un peu de compost à leur pied, là où se trouvent les racines nourricières. La taille n'est pas compliquée. Au printemps, couper les sections de tiges gelées, en empiétant dans le bois sain. Limiter ensuite le nombre de branches maîtresses à 7 ou 8 et éliminer toutes les tiges frêles. Autrement dit, tailleur en épaisseur.

MULTIPLICATION:
Par bouture de 15 cm, prélevées en milieu de l'été et plantées dans une plate-bande sablonneuse aménagée en pépinière. Enlever les feuilles de la base au préalable. Tremper cette base dans une poudre d'hormone pour activer l'enracinement.

PRÉCAUTIONS:
Planter les hibiscus là où la neige s'accumule en couches épaisses. Dans les endroits exposés, il est recommandé de protéger chaque arbuste en construisant un cadre de clôture à neige que l'on remplit de feuilles mortes saines et sèches.

UTILISATION AU JARDIN:
En association avec des arbustes bas ou, parce qu'il reste relativement petit, avec des vivaces d'allure compacte. On peut aussi s'en servir comme plante vedette en façade ou près du terrain de jeu des enfants.


Source
: Guide des fleurs pour les Jardins du Québec _ p-203


Auteur
: Benoit Prieur
Les Éditons de l'Homme



feuillage