Après l’orage

L’onde lutte avec les cailloux
La lumière avec l’ombre.
Cependant , l’air est si doux
Flottant dans les rues sombres.

Ce rossignol mélancolique
Au souvenir de son malheur ;
Tâche d’effacer sa douleur,
Exultant ses trilles en musique.

Sur ce chêne deux tourterelles
S’entretiennent de leurs tourments,
S’accordent un doux moment
En cessant leurs querelles.

Du ruisseau, ou s’abreuve un oiseau,
L’eau tremble et sinue lentement.
Un rayon de soleil offre le renouveau
Succédant au fracas…doucement.

Pour rejoindre Janine Loisel

 






Retour aux poèmes


© Créations Marie-Lune pour Florelou
d'après une de mes oeuvres

Tous droits réservés 2006